Quels sont  les différents types de taux d'intérêts ?

Lorsque vous demandez un prêt auprès de la banque et que vous l'obtenez, en plus du capital, vous devez également payer des intérêts à la banque. Le montant de ces intérêts est surtout influencé par le type de taux d'intérêt appliqué à votre crédit. Quels sont donc les différents taux d'intérêts ?

Le taux fixe

Ce taux d'intérêt à la particularité de ne guère varier tout au long de votre prêt. De ce fait, dès le début, vous avez un aperçu de la somme globale que vous devez payer à la banque. Il est aussi important de préciser que ce taux est bien souvent celui qui affiche le coût le plus élevé lors de la souscription. Cela est dû au fait que la banque vous propose le même taux et dans le cas où l'Euribor augmente, la banque se verra donc contrainte de combler la différence. Pour donc combler d'éventuelles pertes au cas où l'Euribor grimpe, l'organisme financier propose dès le début le taux le plus élevé. Pour connaître  et comprendre la formule du calcul d'intérêt du taux fixe, rendez-vous sur un blog spécialisé en la matière.

Le taux variable ou révisable

Ce taux, contrairement au premier, à tendance à évoluer tout au long de la durée du remboursement de votre prêt. De ce fait, il vous est impossible de connaître dès le début de votre souscription, le montant total que vous devez rembourser. Toutefois, bien que risqué, le taux variable est bien moins coûteux que les autres taux d'intérêt. En effet, il est généralement révisé chaque année, et ce, en fonction de l'Euribor. De ce fait, même s'il augmente, la banque n'a pas de soucis à se faire puisque ce ne sera pas à elle de payer la différence. Si l'Euribor augmente, votre taux d'intérêt augmente. Dans le cas où il diminue, vous profiterez également de cette baisse.

Le taux mixte

Il combine à la fois le taux variable et le taux fixe. Vous pouvez par exemple décider qu'il soit fixe durant les premières années, puis variable vers la fin ou vice-versa. Il est moins cher que le fixe, mais tout comme le taux variable, vous ne connaîtrez pas dès le début la somme totale due. Moyennement coûteux et risqué, ce taux vous permet donc tout simplement de bénéficier non seulement des avantages mais aussi, des inconvénients des deux autres taux. L'idéal serait de choisir ce taux lorsque vous envisagez de revendre votre bien, et ce, bien avant que le taux d'intérêt de la banque ne devienne variable. Vous pourrez ainsi leur rembourser le restant de leur dû en une seule fois.

Vous connaissez désormais les différents taux d'intérêt proposés par les banques. Il ne tient donc qu'à vous de choisir le taux qui pourrait le mieux vous convenir.