Faire cuire vos lardons : Deux techniques infaillibles

Dans le grand lot des charcuteries, les lardons occupent une place importante parce qu’elles accompagnent et agrémentent presque toutes vos cuisines. Mais les lardons aussi, suivent des règles de cuisson bien précises et il existe plusieurs façons de les cuisiner. Découvrez dans cet article deux moyens de faire cuire vos lardons.

Faire la cuisson en mode « Le lardon dégraissé »

Ici, le micro-ondes sera votre principal allié car il offre tellement d’avantages quand il s’agit de faire cuire les lardons. Si vous allez sur le site, vous en saurez certainement davantage sur les techniques de préparation infaillibles de lardons. D’une part, le micro-ondes vous aide à avoir un contrôle total sur la température et vous évite ainsi de brûler vos lardons.

D’un autre côté, le micro-onde vous permet en fait de réussir votre cuisson en mode « lardon dégraissé » car il permet de vous débarrasser rapidement de la graisse. Pour y parvenir, il faut juste poser les tranches de lardons sur du papier absorbant déjà posé dans une assiette. La prochaine étape est de mettre le tout au micro-ondes à une puissance de 750Watts pendant seulement deux minutes. Et vous avez vos lardons, prêts pour la consommation.

Opter également pour le lardon blanchi

Pour ceux qui ne possèdent pas de micro-ondes, il y a toujours une solution : la deuxième technique incontournable de cuisson des lardons. Elle consiste à vous servir d’une casserole pour faire cuire vos lardons à l’eau. Cette technique sert en réalité à « blanchir » les lardons. En fait, vous aurez toujours le même résultat que celui de la cuisson au micro-ondes.

En faisant bouillir les lardons dans de l’eau, vous les débarrassez progressivement de leurs graisses. Ainsi, ils sont maintenant bons pour la consommation et vous pouvez les déguster avec des quiches lorraines ou des pâtes à la carbonara. Toutefois, il faudra prendre le soin de privilégier lors de leur achat, des lardons sans nitrite. Le nitrite est une substance qui sert à donner une coloration rose aux lardons mais qui est toxique pour l’organisme.