Comment obtenir la meilleure assurance emprunteur ?

Il existe plusieurs types d’assurances. Assurance vie, assurance maison, assurance immobilier etc… l’assurance emprunteur n’est pas connue de tous. Il faut savoir qu’elle existe pour servir de garantie pour le paiement d’un prêt. Cette assurance peut aider l’assuré, lorsqu’il se retrouve dans l’incapacité de répondre à ses engagements de dette. Il n’est pas facile de choisir un contrat d’assurance emprunteur. Cet article vous aidera à savoir comment obtenir la meilleure assurance emprunteur.

L’assurance emprunteur du côté bancaire

Lorsque vous faites un prêt bancaire, votre conseiller y ajoutera forcément l’assurance. Pour plus d’informations, rendez-vous sur ce site. Vous avez la possibilité de souscrire une assurance de prêt dans votre banque. Notez néanmoins que souscrire à une assurance prête auprès de votre banque vous reviendra cher. Réfléchissez donc bien avant de prendre une décision.

L’assurance individuelle

L’assurance prêt personnel est généralement moins chère. Cependant, comme mentionné ci-dessus, cela peut entraîner des conditions de crédit défavorables de la part des banques. C’est là que l’Amendement Bourquin et la Loi Hamon entrent en jeu. Grâce à l’Amendement Bourquin, vous pouvez résilier votre assurance-crédit en fin d’année. En vertu de la loi Hamon, vous pouvez résilier votre assurance-crédit dans les 12 mois suivant votre adhésion. Aussi, le choix d’une assurance emprunteur ne se fait pas à la va vite. Il faut tenir compte de certains critères comme le prix, la renommée de la compagnie d’assurance pour prendre sa décision.

Les exclusions de garantie

Selon le profil défini par l’assureur lors de la demande de financement hypothécaire, vous n’êtes peut-être pas à l’abri des exclusions de garantie. Les banques peuvent surestimer votre « niveau de risque ». Il existe plusieurs raisons possibles, notamment le sport, les emplois à haut risque, les risques accrus pour la santé, le tabagisme et l’âge. Le risque d’exclusion peut être limité par le recours à une assurance déléguée.